Retour

Plan cancer 2014-2019

Face aux cancers, enjeux majeurs de santé publique, la mise en place d'un plan cancer pose les bases de l'organisation de l'offre de soin et développe la prévention et le soutien à la recherche.

Le troisième Plan cancer a été lancé le 4 février 2014, par le président de la république, autour de 4 grandes priorités :

 

 

 

  • Guérir plus de personnes malades, en favorisant les diagnostics plus précoces, en réduisant les délais de prise en charge et d'accès aux examens et en renforçant la diffusion des progrès thérapeutiques;
  • Préserver la continuité et la qualité de vie en atténuant les conséquences économiques du cancer sur le niveau de vie, c'est le "droit à l'oubli";
  • Investir dans la prévention et la recherche. Avant l'été, doit être lancé un programme national de réduction du tabagisme. La prévention doit aussi porter sur les autres comportements à risque (alimentation et alcool) et sur les expositions professionnelles.
  • Optimiser le pilotage et les organisations de la lutte contre les cancers.

Le dépistage intégré du cancer du col de l'utérus actuellement en phase d'évaluation dans certains départements pilote dont le Maine et Loire va bientôt être généralisé à la France entière.